La grossesse est une montagne russe de joies et d’inquiétudes pour toutes les futures mamans. Les cours de yoga pour femme enceinte sont un moment parfait pour échanger avec d’autres femmes, qui font face aux mêmes questionnements que nous, et prendre contact avec notre bébé dans une ambiance de détente. Ils permettent aussi de soulager les maux liés à la grossesse, d’approfondir la respiration, d’assouplir le périnée et d’apprivoiser notre corps et ses limites afin de faciliter l’accouchement et d’assurer une remise en forme plus rapide.

Soulager maux et malaises

Nausées, brûlures d’estomac, rétention d’eau, crampes… Les maux liés à la grossesse sont nombreux et peuvent nous faire la vie dure. Par chance, les postures de yoga et les techniques de respiration peuvent diminuer et même soulager complètement plusieurs problèmes et malaises.

Quelques exemples :

  • La respiration rafraîchissante Shitali (ou Sheetali) peut faire des miracles contre les nausées, les reflux gastriques et les bouffées de chaleur.
  • La posture de la Montagne (Tadasana) peut soulager les crampes aux jambes et améliorer la circulation sanguine.
  • La posture du Lac Tranquille (Viparita Karani) est tout indiquée contre la rétention d’eau, l’anxiété, l’insomnie et les migraines.

 

Approfondir la respiration

Lorsque le souffle est lent et profond, le corps est invité à se relaxer et à relâcher les tensions. La respiration est donc un outil très efficace durant la grossesse, pour apaiser le stress et l’anxiété, mais aussi à l’accouchement, pour gérer plus facilement les contractions et la douleur.

On peut comparer les contractions à des vagues intenses, qui poussent lentement bébé vers la sortie. Grâce au souffle, il est possible d’accompagner chacune de ces vagues pour en contrôler l’intensité, d’apporter une certaine détente au corps et au périnée (même durant les contractions) pour faciliter la naissance de bébé, et d’assurer une poussée plus efficace. En yoga prénatal, on apprend notamment à allonger la respiration et à soutenir l’effort par l’expiration.

 

Assouplir le périnée

Les muscles du périnée (ou plancher pelvien) jouent un rôle important dans le maintien des organes et des viscères (ex. : intestins), et dans la santé sexuelle. Un plancher pelvien souple et tonifié permet un accouchement plus facile, diminue les risques de déchirures, assure une meilleure remise en forme postnatale et, à long terme, prévient l’incontinence et les fuites urinaires.

Durant les cours de yoga pour femme enceinte, on privilégie les exercices du périnée combinés avec le souffle, beaucoup plus efficaces que ceux de Kegel, par exemple.

 

Yoga pour femme enceinte : les avantages pour nous et notre bébé retraite de yoga

Apprivoiser son corps et ses limites

Si on réussit à trouver le confort dans des postures de yoga, qui ne semblent pas toujours naturelles, il sera plus facile de gérer l’inconfort et la douleur lors de l’accouchement. Être à l’écoute de nos limites dans les postures peut aussi nous aider à reconnaître et respecter nos limites au quotidien, à accepter ou demander de l’aide au besoin et à détecter plus facilement la dépression post-partum.


pascale jacquin retraites de yoga 

Pascale Jacquin

Auteure de Ungestealafois.co
Professeure de yoga certifiée et propriétaire du Studio Yoga Sukha

Liste voyage GRATUITE!

Pour ne rien oublier lors de votre prochaine retraite de yoga.

Merci! Consultez votre boîte courriel pour télécharger votre liste voyage.