En route vers la belle saison !! Si vous êtes un(e) amoureux(se) de la saison chaude, tout comme moi, vous êtes sans doute, en train de préparer votre été. Votre liste des choses à faire, la fameuse « summer to do » sera encore bien garnie cette année.

Il faut dire que l’été dernier, j’ai eu la chance de reTOMBER en amour avec le Stand Up Paddleboard et la pratique du SUPyoga 🙂 Ça m’a donc laissé très peu de temps pour le reste !

Je me rappelle encore du moment où j’ai goûté au plaisir du SUP… Il a suffi d’une seule minute sur la planche pour que je devienne une adepte, une vendue, une vraie passionnée.  Après avoir pratiqué à différents endroits, fait du SUPyoga régulièrement et loué de nombreuses planches, j’ai décidé, à la fin de l’été 2015, d’investir dans un équipement personnel complet. De la planche, la pagaie, la veste, l’attache, jusqu’au support pour la voiture, j’étais fin prête ! Mais voilà que l’automne est arrivé trop vite, j’ai donc dû remiser le tout et prendre mon mal en patience pendant 8 longs mois !!! Ouf… vous imaginez l’attente ?!

 stand up paddle yoga

Les origines du Stand Up paddle Board

Au fait avant d’aller plus loin, connaissez-vous les origines du Stand Up paddle Board ? Qu’on l’appelle SUP (l’acronyme de la version anglophone) ou encore planche à pagaie, surf à pagaie debout ou S.U.P, au final c’est un sport de découverte et d’exception avec lequel vous courez uniquement le grand danger… de rester complètement accroché !!! Utilisé depuis de nombreuses années dans l’océan Pacifique comme moyen de transport, les habitants s’en servent pour se déplacer entre chacune des îles. Popularisé au début des années 70 à Hawaï, ensuite en Australie et en Californie, le SUP a tranquillement fait son chemin vers la belle province. En deux ans, la pratique de ce sport a littéralement éclaté au Québec ! Mais pourquoi cet engouement pour un sport que l’on ne peut pratiquer que 3 mois par année ?  Tout au plus, 5 mois quand on est bien équipé et accro comme moi !

Eh bien revenons à la petite histoire. Après avoir fait preuve d’une grande patience pendant les mois d’hiver interminables, j’ai enfin pu essayer ma nouvelle planche en juin ! Anciennement une adepte de « snowboard » et de surf (lors d’un long séjour en Australie), j’ai à nouveau trouvé le bonheur d’être en équilibre, de vivre un sentiment de liberté incroyable et d’entrer en communion avec la nature.

Yoga Stand Up Paddle Board

Mais pourquoi faire du yoga sur une planche ?

Ces deux pratiques sont tout simplement magiques ! Certes, l’aspect à lui seul de rester debout sur la planche fera travailler vos muscles stabilisateurs et vos tissus en profondeur. La fluidité des mouvements et les respirations de la philosophie yogique vous permettront de vous immerger plus intensément dans le moment présent et de ressentir à travers tout votre corps et votre âme, le concept du lâcher-prise.

En plus des bienfaits physiques et psychiques, le SUP + le yoga sur planche s’adresse aux jeunes enfants autant qu’aux séniors. Accessible, stable et facile à transporter (voir les modèles gonflables) ce sont des heures de pure bonheur et de plaisir à emporter !

Si vous vous demandez encore comment vous trouverez le temps de faire toutes les activités de l’été que vous avez prévu, je vous suggère de passer directement en mode SUP ! La combinaison gagnante entre activité aquatique, d’aventure, de ressourcement qui dynamisera votre corps et apaisera votre âme.

Sophie


sophie bienvenue collaborateur blogue retraite de yogaSophie Bienvenue,

Fondatrice de Passion Yoga & cie

Professeure de Hatha & Vinyasa + SUP, certifiée en Inde par Yoga alliance

 * Pour une expérience unique de Stand Up paddle Board, Sophie vous invite  à l’île-Charron, Longueuil !