Vous avez craqué et réservé cette inspirante retraite de yoga, promesse de bien-être? Le jour du départ approche et le contenu de votre valise est toujours en suspens… Vous vous interrogez maintenant à savoir ce qui est utile, nécessaire et pratique, sans être superflu ou encombrant, à savoir ce qui a vraiment sa place dans votre valise? Car si faire ses valises se veut un joyeux présage pour certains, l’expérience peut être mitigée pour d’autres, voire même génératrice de stress.

Voici donc quelques-uns de mes constats et impressions, recueillis au fil des nombreux voyages et retraites de yoga que j’ai fait à ce jour, qui vous permettront, je l’espère, d’agrémenter cette aventure riche en découvertes!

✓ Vêtements écolos recyclés

D’abord séduite par leur look, j’en ai acheté. BEAUCOUP. Des fluos, des troués, des baggy, des longs, des courts, au design parfois minimaliste, parfois éclaté. La texture second skin de ces vêtements écolos recyclés est vraiment agréable. Certains de mes pantalons ont même un effet gainant… On ne peut pas être contre! À noter que leur côté satiné ne fait pas bon ménage avec un sous-vêtement du même type. Même si le fitting est impeccable, vous pourriez en perdre votre legging! Vous êtes avertie!

D’un autre côté, je dois avouer avoir parfois eu chaud, comme l’impression que la matière ne respire pas, la composition synthétique y étant clairement pour quelque chose. À l’inverse, ces confections (poids) plume s’entretiennent ultra-facilement et sèchent rapidement, un net avantage lorsqu’on opte pour une destination dans le sud. Côté prix, un magasinage consciencieux peut vous permettre de dénicher de belles aubaines (moment de l’année, surplus d’inventaire, fin de ligne, etc.) et même d’encourager l’économie locale. Un gros plus! Au final, j’adore mes leggings écolos qui me donnent l’impression de porter un maillot de bain géant, léger sur le corps comme dans ma valise!

PS: Je me suis retenue de ne pas sauter à l’eau toute habillée. Prochaine étape (…)?

Dans la lignée des vêtements confos qu’on s’imagine bien porter en voyage, les matières naturelles et organiques, comme le lin et le coton, respirent bien et sont légères. À l’inverse, au sortir d’une valise, certains morceaux semblent avoir manqué d’air! Le secret? (Et ça vaut aussi pour optimiser l’espace bagage disponible.) Roulez votre morceau le plus serré possible en défroissant au fur et à mesure et, si possible, évitez de plier ailleurs qu’aux coutures. Ce truc n’a pas fonctionné pour vous? Suspendez le morceau en question dans la salle de bain après avoir pris une bonne douche bien chaude et « défripage » en règle vous obtiendrez. Ces multiples plis post-transport ne vous affectent guère? Et pour cause, une fois portés, rien n’y paraîtra! 🙂

 

✓ Tapis-serviette de yoga

Je ne parle pas de la serviette dont la fonction est d’absorber l’eau (lire: la sueur) comme on l’utilise en salle chauffée, par exemple, qui peut tout de même être utile dans le contexte de la retraite. Je pense plutôt à la serviette, format tapis de yoga, anti-dérapante d’un côté et texturée façon serviette de l’autre. En solo, cet accessoire fonctionne très bien sur le gazon. Sur le sable, les conditions variables (plage damée ou poudreuse, vents, humidité, etc.) rendent le verdict plus difficile… Côté confort, on repassera sur une surface plane et solide (plus mince qu’une serviette régulière, on se rappellera), on ne peut donc uniquement compter sur elle en vue d’une retraite. Au vent, le tapis, plus lourd, fait définitivement le poids. L’utilité de ce tapis-serviette est donc davantage justifiée pour des cours extérieurs sur un beau gazon bien touffu, par exemple. Autrement, mes tests ne sont pas concluants!

✓ Tapis de yoga de voyage

Celui qui se plie et se replie, vous savez? Dans son format réside son principal avantage car le tapis de yoga classique – celui qu’on roule, bien évidemment – ne se loge pas toujours aussi commodément dans une valise. La taille du tapis de voyage peut différer légèrement du format habituel en termes de longueur et est souvent plus mince (3-4 mm). Du haut de mes 5 pieds 9 pouces, alors que je « yogge » sur mon tapis « pliant », je dois avouer avoir eu parfois une petite pensée pour mon fidèle tapis roulé, laissé à la maison. Un choix à faire. Cela dit, j’en profite pour préciser que, selon mon expérience, le tapis de yoga roulé et porté en bandoulière n’est pas considéré comme un bagage à main en soi lors de déplacements par voie aérienne. Un risque à (re)prendre si votre valise déborde!

 

✓ Conseils-éclairs pour l’achat d’un tapis… et d’une sangle

Vous envisagez l’achat d’un tapis de yoga pour une retraite? Considérez son poids! Vous pratique(re)z le Vinyasa flow ou un autre style de yoga plus dynamique? Évitez les tapis trop épais qui sont souvent plus mous, votre équilibre n’en serait que plus difficile. Pilates et styles de yoga au sol (comme le Yin et restaurateur, par exemple): gâtez-vous sur l’épaisseur (jusqu’à 9 mm), votre dos vous remerciera! Si le yoga se déroule à l’extérieur, évitez les couleurs claires. Certaines compagnies misent sur le critère double-face en omettant presque qu’un tapis se roule sur lui-même…  Sans oublier que vous n’aurez pas toujours spray et lingette à portée de main. (Je me retiens de dévoiler l’état de mes tapis jaunes ici!) Finalement, trouvez un tapis qui vous branche – design, texture, épaisseur – que vous prendrez plaisir à dérouler et, où que vous soyez, vous vous y sentirez (un peu) comme à la maison.

Le (la) prof vous demande d’apporter une sangle? Visez la sangle de 8 pieds, vous aurez beaucoup plus de latitude dans certaines postures, encore plus si de grand format vous êtes!

 

✓ Conseils-éclairs pour la température

Quelle que soit la destination, on envisage souvent le meilleur des scénarios en ce qui a trait à la température. Eh non, prendre pour acquis qu’il fera beau et chaud si on va dans le sud, par exemple, peut nous jouer des tours. J’ai vu des participants porter le même kangourou, bien humide, toute une semaine, alors que pluie, vents forts et quelques tristes 20 degrés éclipsaient le climat tropical tant espéré… C’est fou à quel point un cardigan supplémentaire – et un imperméable – peuvent être déterminants pour votre confort, sans réellement influencer le poids de votre valise!

Peu importe ce que vos valises abritent, le plus important se trouve à l’intérieur de vous.

Namasté!

 


Elizabeth Gagné

Professeure de yoga et d’entraînement certifiée et coach en santé globale
Propriétaire de Tonequilibre.com

Facebook.com/tonequilibre

Liste voyage GRATUITE!

Pour ne rien oublier lors de votre prochaine retraite de yoga.

Merci! Consultez votre boîte courriel pour télécharger votre liste voyage.