Beaucoup de préparatifs et de questionnements sont nécessaires avant de partir en voyage. On prend le temps de bien se préparer au niveau matériel et logistique dans le but de passer un agréable séjour dans le sud. Mais qu’en est-il de notre corps, celui qui nous permettra justement de bien en profiter? Parce que je ne sais pas pour vous, mais moi quand je suis malade en voyage, ça gâche pas mal mon fun!

Pour optimiser la santé de votre corps et système immunitaire, je vous propose aujourd’hui 5 stratégies naturelles pour agir à titre préventif.

1. Favoriser les aliments qui renforcent l’immunité

Certains aliments sont à intégrer tous les jours pour leurs propriétés antibactériennes et antivirales. Penser à certaines épices et fines herbes: origan, thym, sarriette, clou de girofle, cannelle, gingembre. Mettre également au menu la famille des alliacés, tels que ail, oignons, poireaux, échalotes. Pourquoi ne pas vous préparer de bonnes soupes ou ragoûts réconfortants (on part la cuisson avec les alliacés et les épices pour multiplier les arômes! Et on ajoute les fines herbes en cours et en fin de cuisson). On peut aussi ajouter du punch à nos smoothies avec de la cannelle ou du gingembre (ex: pomme-citron-orange-kale-gingembre) !

Bien entendu, une alimentation équilibrée reste la base: on s’assurera d’avoir 50% et plus de légumes dans notre assiette (varier les couleurs!), d’avoir une source de bons gras tels que l’avocat, les olives, la noix de coco, les graines (de chia, chanvre, citrouille, etc.) et noix, ainsi que leurs huiles respectives. Et finalement, une source de protéine à chaque repas, comme le poisson, les œufs, les légumineuses, la volaille, etc. Saviez-vous que le corps a besoin de suffisamment de protéines pour fabriquer ses propres anticorps (les «petits soldats» qui vont nous aider à nous défendre contre les bactéries)?

2. Intégrer les antioxydants

Les cellules de notre corps sont continuellement bombardées de radicaux libres (RL), des molécules qui causent un stress oxydatif dans le corps lorsqu’ils sont en excès et qui contribuent à un affaiblissement du système immunitaire. Pour contrer les RL, les antioxydants sont là et on peut aller les chercher au niveau alimentaire. Quels sont ces aliments riches en antioxydants? Les favoris sont les fruits et légumes colorés; on devrait viser 7 à 10 portions par jour, ainsi que les épices (clou de girofle, cannelle, cacao, curcuma et gingembre surtout). Les fruits champions sont les petits fruits des champs tels que le bleuet, la framboise, la mûre, la baie de goji, la canneberge, et les prunes (certains sont aussi disponibles sous forme de liquide concentré). Aussi, plusieurs légumes colorés tels que la betterave, le brocoli, l’asperge, le chou rouge, l’artichaut et la patate douce. Sans oublier les graines et noix (pour leur apport en vitamine E, sélénium, zinc et magnésium) comme la noix de Brésil (deux par jour), la graine de citrouille, de chanvre, de chia, l’amande. Petit truc: faites-vous un mélange de graines et conservez-le au frigo pour saupoudrer sur votre gruau, yogourt, compote, salade (colorée!), etc. Ajoutez-y des fruits, miam!

blogue

3. Adopter les adaptogènes

Pour mieux s’adapter au stress de la vie courante, pour se sentir plus énergique et pour tonifier l’immunité, les plantes adaptogènes sont merveilleuses et sont à découvrir! De plus en plus de gens découvrent la racine de maca (vendue en poudre), mais connaissez-vous l’astragale, le codonopsis, le schisandra et les champignons médicinaux tels que le reishi, le shiitaké et le maitaké? La championne pour renforcer en profondeur l’immunité demeure l’astragale; on peut en faire une décoction (faire bouillir les racines durant 1h, filtrer et boire 2 tasses par jour). PS: ne pas utiliser l’astragale en cas de fièvre ou d’infection aiguë. Le même principe s’applique pour le reishi et le maitaké: on peut en faire une décoction (1h) pour en retirer les principes actifs et boire une tasse par jour (ou utiliser comme bouillon). Par ailleurs, le shiitaké peut se consommer cru (en salade par exemple) ou cuit; on le fait revenir dans la poêle ou on l’ajoute dans un potage ou la mijoteuse pour en relever le goût.

4. Bouger dehors!

Pour stimuler le système immunitaire, sortir dehors bouger et s’amuser est facile à mettre en application, et ça ne coûte rien… Mais ça rapporte beaucoup! Un bon investissement à long terme vous ne trouvez pas? De par l’activation de la circulation sanguine, l’exercice physique régulière et de façon modérée (éviter les excès) contribue à une immunité plus forte. De plus, s’exposer à la lumière du jour permet la production par la peau de la vitamine D (la vitamine soleil!), qui est impliquée dans le système immunitaire. Alors, quand est-ce qu’on va jouer dehors?

5. Nourrir son microbiote

Parce que 70-80% de notre immunité est située dans l’intestin, il est important de nourrir notre microbiote (aussi appelé flore intestinale). Comment? À l’aide d’aliments prébiotiques et lacto-fermentés! On choisira les aliments riches en certaines fibres végétales (tels que l’inuline et les oligosaccharides) favorisant la croissance des bonnes bactéries, par exemple le topinambour, l’artichaut, l’ail, le poireau, et l’asperge. Les lacto-fermentations (miso, choucroute, kimchi, kéfir, yogourt nature, kombucha, etc.) peuvent aussi contribuer à l’intégrité du microbiote, notre 1ière ligne de défense immunitaire. Il est aussi possible de rétablir une flore intestinale déséquilibrée à l’aide d’un apport extérieur en probiotiques sous forme de supplément. De préférence, il faudra choisir une formule de souches de bactéries humaines (et qui ont été étudiées cliniquement) pour un effet thérapeutique réel. Commencer la prise 2 semaines avant le départ.

Informez-vous auprès de votre naturopathe pour le choix d’un probiotique de qualité, et aussi pour un accompagnement dans une démarche santé!


julie roy naturopathe retraites de yoga

Julie Roy

Naturopathe agréée (ND.A.)
Conseillère en aromathérapie doTERRA

julieroy.net

Liste voyage GRATUITE!

Pour ne rien oublier lors de votre prochaine retraite de yoga.

Merci! Consultez votre boîte courriel, vous y trouverez votre "Check list" !